Les funky monkeys en vadrouille

2 amis ayant simplement envie de voir autre chose et qui décident de partir avec leurs maigres économies et leurs sac à dos à la découverte de nouveaux horizons...

[ Accueil ] [ Qui suis-je ? ] [ Mon itinéraire ] [ Livre d'or ] [ Album photos ] [ Archives ] [ Mes amis ] [
]

Le sud, ses plages et ses magnifiques poissons!

Après un vol de 2 heures, nous voilà donc à Krabi ! Il fait nuit et on doit aller jusqu’à notre guesthouse, la Ban Panmanus, qu’on a déjà réservé et qui sera une jolie surprise ! Une navette et hop, nous y voici ! Repos bien mérité après une journée de voyage !

Le lendemain, on décide d’aller à Railay, une des plus belles plages du coin  accessible seulement en bateau! On file vers le port et on embarque sur un longboat… 

 

 

 

Et voilà, on est à Railay ! Avant de lézarder sur la plage, on décide de faire les petites excursions possibles… on suit les indications pour rejoindre un viewpoint et un lagoon, et on se rend compte que c’est une aventure pour y accéder… interdiction d’y aller par temps de pluie et bonne santé recommandée… il ne pleut pas, mais il a plu la veille… pour démarrer, on doit s’accrocher à une corde et grimper un chemin assez raide… et un peu glissant…

 

 

 

 

Marisol ne veut pas y aller, elle se chie dessus mais c’est pas grave, on dira qu’elle a glissé et que c’est de la terre… allez on grimpe… après 20 minutes d’efforts intenses, on a le choix entre 2 options : le viewpoint ou le lagoon… on croise un couple qui nous dit qu’ils ont tenté d’aller au lagoon mais qu’ils ont abandonné car le chemin était vraiment trop dangereux… Marisol me demande ce qu’ils ont dit, je lui répondrai : « Ils ont dit que le lagoon était magnifique… ». Si j’avais dit la vérité, elle aurait voulu faire demi-tour directement… bref on continue et effectivement les chemins deviennent de plus en plus abruptes et glissants… même moi, roi de l’escalade, je me demande si c’est bien raisonnable de continuer… on arrive finalement à un endroit qui indique lagoon à 10 mètres mais on voit bien que c’est plus de 10 mètres et là, ça commence à être plus que dangereux…

 

 

 

Marisol me dit qu’elle n’ira pas plus loin… j’essaie de la convaincre mais c’est un non catégorique… par solidarité (et peut-être aussi un peu parce que je n’en étais pas convaincu moi-même…), on décidera de rebrousser chemin… si près du but… un peu comme si après avoir dribblé toute la défense (y compris le gardien…) je tirais à côté… (chose qui ne m’est jamais arrivée… je parle de dribbler toute la défense… parce que tirer à côté, c’était un peu mon crédo…) !

 

 

 

Du coup, on remonte… un peu énervé je suis… surtout qu’en même temps que nous, une grand-mère hésitait aussi pour finalement se jeter dans la gueule du loup… on ne la reverra jamais...

Bref, on se dirige du coup vers le viewpoint et là j’avoue c’est plutôt beau… la mer bleue turquoise d’un côté, les palmiers au milieu et la mer un peu moins bleue de l’autre côté… on est proche du vide, sauter et perdre la vie ici serait une mort paradisiaque mais le moment n’est pas encore venu pour nous ! 

 

 

 

 

Bon, même si on a échoué dans notre quête du lagoon, ça valait quand même le coup de monter rien que pour cette vue ! Après en avoir pris plein les mirettes, il est temps de redescendre !

On part donc vers notre prochain objectif, Phra Nang Noi Cave, une grotte au bord de la mer. Mais avant, on croisera quelques singes perdus par ci par là…

 

 

 

 

 

La redescente sera aussi tortueuse que la montée mais on finira par arriver vivants en bas… une chute pour Marisol néanmoins et du coup, elle s’énervera contre moi qui l’emmène dans des endroits où elle ne devrait pas aller ! Mais bon, une bonne claque pour la remettre à sa place et tout va bien de nouveau !

 

 

 

Phra Nang Noi Cave donc… j’avoue que je savais un peu à quoi m’attendre puisque j’avais potassé mon sujet, mais c’est toujours un peu étrange ce qui se trouve dans cette grotte… des centaines de gode michets ! Non je ne plaisante pas ! Alors pourquoi ? Il semblerait que Phra Nang soit une princesse ayant un rapport quelconque avec la fertilité et que les locaux lui fournissent ces doux objets pour avoir une belle vie… sexuelle… 

 

 

Mais pas que !!! Les pêcheurs du coin pensent que cela leur portera chance pour la pêche… la pêche à la moule sûrement…

 

En ce qui me concerne, je me contenterai juste d’en voler un ou deux pour mes (nombreux) moments de fatigues… histoire de ne pas laisser Marisol insatisfaite… (Ps : j’ai ajouté un détail personnel sur cette photo… juste pour toi maman ! :)

 

 

 

 

Ici, il y a aussi une jolie plage avec des grosses falaises qui font la joie des fans d’escalade. On continue notre balade le long de la plage, avec ces petits restos plantés sur les bateaux dans l’eau. On est côté sud de Railay et j’ai repéré un petit chemin pour rejoindre le côté ouest où on se posera sur la plage… encore une fois il faut escalader un peu, encore une fois Marisol rouspète…

 

 

 

 

 

On arrive dans une grotte et je suis persuadé qu’un chemin à travers la grotte nous amènera de l’autre côté… mais il faut se rendre à l’évidence… après avoir grimpé, il y a bien un espèce de chemin devant nous mais il s’engouffre dans la grotte… et c’est le noir absolu… du coup, pour le plus grand plaisir de Marisol, il faut faire demi-tour… 

 

 

 

 

 

 

On repasse donc par la plage, par les godes et on traverse l’île pour arriver sur Railay West où on se prélassera au soleil avant de repartir vers notre longboat qui nous ramènera à notre point de départ.

On aura droit à un concert local le soir, ça déchire !! 

 

 

 

 

 

 

Voilà, Krabi c’est fini, on file vers Koh Phi Phi (prononcer pipi !) !, un petit archipel situé dans la mer d’Andaman. Rendu célèbre par le film « La plage » et sa célèbre plage « Maya Bay ». Marisol, elle, espère croiser Leonardo et s’enfuir avec lui,  moi si je tombe sur Virginie, bye bye la petite latine!

 

Un ferry depuis Krabi et 2 heures plus tard, nous voici arrivés à destination ! Et là on se rend compte tout de suite du mal qu’a fait le film… le tourisme est plus que présent, on croise plus de blancs que de thaïs, masseuses, bars, salons de tatouage, tour opérators pour diverses excursions… bref, tout ce dont rêve un jeune célibataire de 25 ans pour faire la fête ! 

 

 

 

 

 

Ce dont on se rend compte aussi, c’est l’inflation ! Les prix sont doublés partout et pour tout ! Même pour l’eau ! Du coup, on se met en quête d’une chambre et pour notre budget, c’est soit le trou à rat, soit le trou à rat ! 2 options s’offrent à nous… faire une folie financière ou opter pour le trou à rat…  n’ayant plus l’âge pour faire des folies, on choisira l’option trou à rat ! Pour ceux qui ont vu le film, on a un peu près la même chambre que Leo a Bangkok au début du film…

 

 

Mais bon au moins, on a un lit, de l’eau chaude (ah non en fait…) et de l’électricité (ah non en fait, y’aura une panne le premier soir…). Tout ça pour une chambre payée 700 baths la nuit, soit la plus grosse somme jamais dépensée pour une chambre ! Notre Guesthouse s’appelle « Miss you GH »… autant dire qu’elle ne nous manquera pas du tout…

On se promène un peu… on regarde quand même le prix des excursions (c’est cher…) mais si on veut aller voir la fameuse plage, pas le choix que de payer un tour la peau du cul et de se retrouver sur la plage en même temps que 1000 autres pigeons… on décidera de ne pas le faire… dans un premier temps…

 

Du coup, on décide d’aller vers Monkey Beach, petite plage habitée par des singes… choix facile parce qu’on peut s’y rendre à pied ! Donc gratuit ! Yeah !! Sauvons nos sous !! On part donc confiants et après une demi-heure de marche, on se trouve face à la montagne et sans chemin…  je demande à une thaï, elle me montre le chemin… sauf qu’elle me montre la mer… et elle me dit que quand la mer est basse on peut passer mais que là c’est impossible et qu’il faut louer un kayak… elle m’a peut-être menti, il y avait peut-être un chemin caché, mais après avoir bien regardé partout, rien vu !

 

 

 

Du coup, vas y pour la location de kayak, on n’est pas venu jusqu’ici pour rien ! Et c’est parti ! On rame, on rame, enfin surtout moi, Marisol manque de m’assomer 2 ou 3 fois, je lui accorderai donc le droit de ne plus ramer… puis me sentant faiblir, elle apprendra à éviter ma tête et on ramera tous les 2 harmonieusement, de plus en plus rapidement jusqu’à voir sur notre chemin…

 

 

 

 

…un chinois faisant du snorkelling… le con… on est lancé, on le voit au dernier moment… et finalement je me dis que c’est un chinois et qu’ils sont beaucoup… et BIM… le kayak dans le museau… il fera une pirouette, nous regardera tout étonné, mais il survivra… enfin à priori car on n’a jamais eu de nouvelles ! (Ceci est une histoire vraie…). Marisol est un peu choquée, je lui dis qu’ils sont plus d’un milliard et que un de plus ou de moins ça ne changera pas grand-chose… elle sera rassurée !

 

 

 

 

Et au loin, on voit Monkey Beach ! Dernier coup de rame et on accoste sur la plage ! Petite plage, avec beaucoup de touristes forcément… et beaucoup de singes aussi qui ont pris la (mauvaise…) habitude de vivre avec ces imbéciles de touristes (dont nous…) qui viennent les perturber dans leur paisible retraite… du coup, ils s’adaptent à la race humaine… 

 

 

 

 

 

 

 

Ils volent, ils grognent, ils font des selfies, ils boivent du coca… c’est un spectacle… c’est quand même un peu drôle de voir certains touristes se faire voler leurs affaires (nous, on aura pas cet honneur…)… un sac qui traîne et c’est le drame, ils l’ouvrent et font l’inventaire…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s’éloignera un peu de la meute des touristes et on se baignera un peu plus loin (là où il n’y a presque pas de singes…) avec quand même un œil grand ouvert sur notre sac laissé au bord ! Ca s’appelle le respect, ils n’y toucheront pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, on reste encore un peu avec nos amis les singes et on repart dans l’autre sens… on croisera le cadavre flottant d’un chinois… étrange… et on rejoindra la côte à la simple force de nos bras, à contre courant… Tony Estanguet, tu peux aller te rhabiller, tu as trouvé ton maître !

 

 

 

 

 

 

 

On hésite à monter à un superbe point de vue sur l’île mais étant un peu éreintés par nos exploits, on se contentera de se poser à la plage et de rentrer tranquillement vers notre chambre… le viewpoint sera pour demain ! On rentre et chambre sans électricité donc… 

 

 

 

 

 

Du coup, on sort assez vite et on voit la folie de la jeunesse dans la rue… ça boit (les fameux buckets, des seaux remplis d’alcool à des prix dérisoires), ça drague, ça fume, ça se fait tatouer… c’est là que je me rends un peu compte que je ne suis plus si jeune… de là à parler de vieux con quand je vois tout ça, il n’y a qu’un pas… Marisol, elle, aimerait faire la fête tous les soirs, mais papy a du mal à suivre le rythme…

 

 

 

 

On se fera quand même une soirée avec un « Fire show »… ça jongle, ça joue avec le feu, dans la nuit, c’est plutôt sympa… on est au premier rang… et le spectacle continue avec la participation du public… et bim, ça me tombe dessus mais je suis pas trop motivé… Marisol s’y colle et heureusement pour moi, les personnes choisies doivent tenir une cigarette dans leur bouche que les artistes allumeront une par une… moi fumer ??? Jamais !! Du coup, Marisol sentant la clope, elle sera privée de bisous toute la soirée !

 

 

Petite vidéo super floue mais c'est quand même joli!

 

 

 

Sur le chemin du retour, on se dit que ce serait quand même bête de pas voir THE beach et on craque pour une excursion le lendemain… petite claque dans le budget... et comme dans toutes les excursions, on passera par Monkey Beach aussi… bon, ben on redira bonjour aux singes !!

Miracle, l’électricité est revenue, mais il faut se coucher car demain, grosse journée !

 

 

RDV à 9h, avec un « breakfast buffet » annoncé… Mmmmm… on va se régaler !! On s’installe… pas de buffet en vue… on nous offre une tranche de pain de mie avec de l’omelette dedans… et un café (ça tombe bien j’adore le café…) et… et… c’est tout !! Vlà la gueule du buffet ! Je verrai d’autres avec un jus d’orange et quand j’irai le demander, je me ferai souffler dans les oreilles par une vieille qui me dira que c’est le jus ou le café… bon… je m’excuse…

 

Et c’est parti pour le tour…  en longboat… ben oui, pour les speedboats c’est un peu plus cher… on veut bien faire des efforts mais on peut pas non plus se ruiner… faut bien qu’on mange le soir ! LE bon côté, c’est que le repas de midi est inclus dans le tour ! Youhou ! Allez un premier arrêt snorkeling, on voit beaucoup de poissons mais souvent le même, un jaune/bleu/gris, qui est un peu le chinois de la mer… ils sont partout !!

 

 

Notre « guide » se contente de dire « teuti minuts » (comprendre 30 minutes…) et hop on plonge, on se promène, je chasse le requin mais pour l’instant il refuse de montrer le bout de son nez et de son aileron… pourtant, dans la pub du tour, on nous dit qu’on en croiserait… et boum, on repart vers notre prochaine étape… Bamboo Island !

 

 

Petite vidéo qui va bien:

 

 

 

Précision importante, le soleil est absent aujourd’hui… en fait, il est là, mais bien caché derrière les nuages, voire la pluie qui pointe le bout de son nez de temps en temps… on amarre donc sur Bamboo Island… une île remplie de bambou… en fait non, y’a pas un bambou… le Yo serait venu, il y en aurait donc eu qu’un… va donc savoir pourquoi cette île s’appelle ainsi !

 

 

Alors que tout le monde se pose au bord de l’eau, on décide de partir faire le tour de l’île pour prendre de jolies photos… malheureusement, Marisol a oublié de changer la batterie, du coup presque pas de photos… pas grave, tout est gravé dans notre cœur… on fait donc le tour de l’île, suivis de loin par 2 français en légers surpoids… le temps passe, le tour est plus long que prévu et on doit plus ou moins escalader les rochers… 

 

 

Marisol me suppliera plusieurs fois de faire demi-tour mais voyant au loin les 2 français nous suivre, je me dirai qu’il ne peut rien nous arriver (surtout par rapport au temps qu’on avait sur l’île… une heure !)… bref, on arrive péniblement au bout d’une heure à la fin de notre tour d’île en ayant croisé plein de groupe prenant leur délicieux repas sur la plage… 

 

 

 

 

On remonte sur le bateau et limite on nous balance notre repas… un superbe riz/omelette… à déguster sur le bateau qui bouge dans tous les sens… un régal ! On est pauvre ou on ne  l’est pas !

Prochaine étape : Monkey Beach… tiens, ça me dit quelque chose… je ne m’étendrai pas sur le sujet…

 

 

 

 

 

Et puis ça y’est la grand moment attendu : la plage où Leo et Virginie ont fait follement l’amour, la plage où les 2 suédois se font bouffer par un requin et où Leo arrive à le tuer ! (Quel homme !!)
Malheureusement, comme prévu c’est blindé de monde… et le temps dégueulasse ne nous donne pas la lumière tant désirée sur ce petit coin de paradis (quand y’a personne…) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais bon, on fait la petite balade que tout le monde fait pour arriver de l’autre côté, on prend une jolie photo et on retourne vers « the beach ». 

 

 

 

 

 

 

 

C’est décidé, je vais aller voir les requins du film… je pars donc au péril de ma vie à la nage seul avec mon masque, mon tuba et mes poings… histoire d’assommer les requins si ils leur prenaient l’étrange idée de s’attaquer à moi… malheureusement (pour moi…) et heureusement (pour eux…), ils resteront cachés et ne se montreront pas… sûrement impressionnés par ma musculature saillante… (je ne sais pas trop si ça se dit mais ça me plaisait !!).

 

 

On plonge à l’eau avec la petite chilienne, et on se prend une superbe vidéo en mode panoramique (un peu comme ces photos à 360° qui sont à la mode sur FB en ce moment et dont je me demande « comment on fait ça ?»).

 

 

 

 

 

La vidéo en question (oui je sais c'est de l'art...)  !!! A noter que toutes mes photos et vidéos sont originales! Le beau gosse que vous voyez est donc bien moi!!

 

 

 

 

Et voilà, Maya Bay, the beach, la plage, Leo, Virginie, les requins… c’est fini… Marisol n’a pas rencontré Léo, je n’ai pas rencontré Virginie… du coup, faute de mieux on va continuer ensemble ! Je ne pouvais pas quitter l’île sans la traditionnelle photo et puis vu les remarques de certains, je sens que ça vous manque !! J'avais décidé de mûrir mais c'est vous qui me contraignez à rester un éternel enfant... et puis tant que ça fera rire ma mère je continuerai!

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dernière étape snorkeling où ne verra pas beaucoup de nouveaux poissons, un arrêt au milieu de la mer avec le bateau qui tangue (toujours un grand moment de plaisir pour moi…) pour voir un magnifique coucher de soleil (toujours un grand moment quand on ne voit que des nuages…) et là comme on est des américains on avait décidé d’ajouter l’option « plancton » dans notre tour… 

 

 

Ce qui signifie une heure d’attente dans le bateau en attendant qui fasse nuit noir, et là, c’est magique tout s’illumine devant nos yeux ébahis… c’est exactement comme on l’avait rêvé… comme sur les photos vu à l’agence… on est subjugué… en fait non… après une longue heure d’attente et l’exclamation d’une américaine « Oh it’s amazing !!! », on plongera dans l’eau…

 

 

 

On met la tête sous l’eau et on voit… rien… du coup, je sors de l’eau et je dis aussi « Oh it’s amazing !!! »… en fait, il faudra mettre la tête sous l’eau et secouer mains, bras, pieds, jambes, sexe dans tous les sens… et là on verra quelques petits trucs briller… mais rien de ouf !! Et voilà, fin de notre tour et fin de notre séjour à Koh Phi Phi !

 

 

Après Koh Phi Phi, on aurait pu logiquement choisir Koh Ka Ka mais on décide d’aller rejoindre Denis Brognard à  Koh Lanta…

On arrive à la Pitt Guesthouse qui a la bonne idée d’offrir un scooter avec chaque chambre réservée ! On pensait avoir réservé une chambre mais on se retrouve dans un bungalow en bois… parfait pour moi… un peu moins pour Marisol qui sursaute dans tous les sens… une grenouille pour nous acceuillir, des insectes (dont elle a la phobie…) dans tous les sens… c’est rigolo !

 

 

 

On prend donc notre scooter et on part découvrir 2 plages : Klong Nin Beach et Kan Tiang. Là au moins, on a de la place… personne aux alentours (bon ok qq touristes quand même… mais vraiment pas beaucoup !)…

 

 

 

Ce ne sont pas les plus belles plages du monde avec l’eau la plus turquoise du monde mais au moins on est tranquille ! C’est agréable après l’euphorie de Koh Phi Phi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, journée dédiée à l’île… Scooter lancé à toute allure, on part à la visite de l’île… et comme on commence à avoir l’habitude du scooter, on fait les fous… certains font du vélo sans casque, nous c’est du scooter sans casque… et bien devinez ce qu’il s’est passé… si vous observez bien la photo où l’on immortalise notre folie, en arrière plan arrive un camion… et ben… et ben… et ben le camion klaxonnera tellement fort que l’espace d’un instant, on se verra mourir!

 

 

 

 

Mais puisque j’écris ces lettres c’est qu’on a survécu… un coup de guidon bien placé, une glissade sous le camion et les James Bond que nous sommes se relèveront sans sourciller ! Un peu peur quand même sur le coup là !

On décide d’aller visiter une ferme d’orchidées… que l’on ne trouvera jamais… du coup, on se pose un peu sur une nouvelle plage : Pra Ae Beach, la petite sœur de Strom Ae… 

 

 

 

 

On y croise une petite famille musulmane (car oui autant au nord de la Thaïlande ils sont plutôt bouddhistes, autant dans le sud ce sont les musulmans qui triomphent… et en parfaite harmonie avec les quelques bouddhistes ou autre…! Comme quoi, c’est possible !). Que des femmes, ce qui rendra folle de jalousie Marisol !
 

 

 

 

 

 

 

 

Heureusement, arrivera plus tard un petit groupe de garçons, qui regarderont le visage rieur avec envie et surprise le corps sculptural de Marisol! Du coup, pour les satisfaire pleinement, elle leur offrira un magnifique strip-tease… même moi, je n’avais jamais eu droit à ça !

 

 

 

 

 

 

 

 

On s’enfuit ensuite de l’autre côté de l’île, là où les touristes vont beaucoup moins… route vers Lanta Old town,  qui était jadis le centre névralgique (pas mal le mot là !!) de l’île, avec son « port », son temple chinois, ses boutiques et ses maisons en bois sur pilotis. On y mangera un très bon pad thaï...

 

 

 

 

 

... dans un restaurant rempli de jolies citations !


On tente d’aller encore plus loin sur l’île, dans un village supposé typique « gipsy »… on n’y verra pas grand-chose… tentant de s’aventurer dans le « centre » mais se retrouvant à chaque fois dans un cul-de-sac avec des gens qui nous regardent bizarrement (mais avec le sourire…) avec la mer face à nous… du coup, on ne s’y aventurera pas !

 

 

 

 

 

On ira au bout du bout de l’île et on tombera sur une drôle d’auberge… au bout du monde… avec un côté luxueux et un côté poubelle à la fois… on soupçonne que le tsunami est passé par là mais on en sait pas plus… il n’y a quasi personne à part 2/3 blancs buvant une bière au bar… on croisera aussi 2 paons enfermés dans une cage de 2 mètres carrés… moche…

 

 

 

 

 

Il est temps de repartir dans l’autre sens… pour notre plus grande joie, une bonne grosse pluie s’abat sur nous… heureusement elle ne dure pas… sur le chemin, on croisera Dumbo dans la forêt… pauvre bête… enchaîné avec personne autour de lui… sans ami… on décidera donc de rester quelques instants avec lui, le temps de le nourrir et de lui raconter 2/3 blagues ! Je crois qu’il a apprécié… (mes blagues étant toujours exceptionnelles !).

 

 

 

Le lendemain, on s’enflamme un peu et fait une excursion Snorkeling vers Koh Rok… 1200 baths par tête (ce qui correspond un peu près à notre budget quotidien pour 2…). Du coup, on bouffera du riz pendant une semaine… avec un peu de Ketchup les jours de fête… mais on va dire que ça valait le coup… fini le longboat et le riz/omelette dégueulasse… là c’est du speedboat, avec un personnel aux petits soins (j’ai eu droit à une gâterie de la part de la masseuse officielle du bateau…)…

 

 

 

Un vrai repas sur la plage avec différents plats et des fruits… même si quand je me lèverai pour me servir, tous les fruits auront disparu… (les chinois ont tout bouffé sans gêne…)… d’ailleurs, je pense que les chinois sont numéro 1 (et de loin…) au classement des peuples n’ayant aucun savoir-vivre… je me suis d’ailleurs pris la tête avec un qui fumait dans le bateau…

 

 

 

 

 

 

Et quand un mec lui a demandé d’éteindre sa clope, il l’a jeté dans l’eau… quand je lui ai expliqué que c’était un gros porc, il m’a répondu « No English, no English… »… je lui ai donc expliqué en chinois et il a fermé sa grande gueule ! Et il a mis son mégot suivant dans une bouteille… les chinois sont donc des gens comme les autres, il faut juste leur apprendre !
 

 

 

 

 

 

 

Koh Rok donc… réputé pour être un très bon spot de snorkeling et ça se confirmera ! Pour la petite histoire, c’est là que c’est tourné le 1er Koh Lanta… on fera 3 arrêts snorkeling autour de Koh Rok et un autre arrêt pour manger (et bronzer…) sur l’île… on s’éloignera un peu des touristes et on trouvera un endroit rien que pour nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’île est aussi connue pour y avoir un grand nombre de varans… on en croisera 2 : Raphaël et Géville ! Et tout cela, avec le soleil !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici quelques photos de ce que l’on a pu voir… à noter la présence extraordinaire d’une magnifique raie géante parmi ces photos… espère très rare car en voie de disparition ! A vous de savoir l’identifier !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, ce fut un florilège des beautés sous-marines (Le Pen... qui elle n'en est pas une...) que nous avons vues!

 

Retour un peu mouvementé jusqu’à Koh Lanta, bien heureux de retrouver la terre ferme et notre scooter pour partir se poser une dernière fois à la plage… on y croise un groupe jouant au Sepak Takraw, du foot-volley avec un mini-ballon en osier… assez impressionnant ! Ils me proposeront de me joindre à eux, j’accepterai volontiers et me révèlerai assez rapidement comme le meilleur joueur sur le terrain (c’est moi sur la photo… oui je sais je ressemble à un thaï mais je suis un peu comme un caméléon, je m’adapte à mon environnement !).

 

 

 

Pour vous récompenser tous d'avoir lu jusque là, je vous offre cette magnifique vidéo de Koh Rok (je vous conseille de la voir jusqu'au bout, un drôle de poisson y apparaît...

 

 

Voilà, notre séjour à Koh Lanta s’achève… après avoir hésité à faire escale à Koh Jum, on décide finalement de retourner dans notre GH à Krabi et de voir ce qu’on n’a pas encore vu ! C’est  un peu un choix par défaut car on avait réserver un vol depuis Surat Thani pour rentrer à Bangkok en pensant qu’on serait à Koh Tao mais finalement on est resté de l’autre côté… du coup, pour être sûr d’avoir notre vol, on se rapproche un peu et on reste à Krabi !

 

Très bientôt un petit article sur nos derniers moments en Thaïlande... et je profite pour finir de la tribune qui m'est offerte pour faire un énorme bisou à ma petite soeur... je t'envoie toutes mes meilleures ondes... et pas seulement celles qui sortent de mon popotin! Je t'aime poupée!


[ 14:32 ] [ 29/01/2017 ] [ Ajouter un commentaire ]